Pour accéder à toutes les fonctionnalités de ce site, vous devez activer JavaScript. Voici les instructions pour activer JavaScript dans votre navigateur Web.

Art Workers Won’t Kiss Ass And Eat Flowers 2019 à Bourges - Art / Foxoo
Local-events / Vos évènements relayés sur Twitter GUIDE   SUIVRE
Ma ville   Mes évènements   Annoncer un évènement
Source : #27943 Publié le 28/03/19 | Vues : 177

Art Workers Won’t Kiss Ass And Eat Flowers 2019 à Bourges

Evènement passé.

Du 4 avril au 4 mai 2019 à Bourges (18).

En 1969, la création de l’Art Workers’ Coalition reposait sur la critique du fonctionnement d’un monde de l’art qui concentrait les pouvoirs dans les mains de quelques-uns au détriment des travailleur·euse·s qui en étaient à la base. Cinquante ans plus tard, cette critique reste plus que jamais d‘actualité alors que la liste des collectifs qui l’ont portée ne cesse de s’allonger. Au fil de cette histoire se dessinent des images plurielles de l’activisme à rebours des figures éculées du créateur individuel, détaché des conditions matérielles ou héros engagé. C’est aux contenus et aux formes de ces mobilisations que cette exposition s’intéresse. La question économique y est évidemment centrale et celle de la rémunération régulièrement posée. Pendant les deux dernières décennies, plusieurs analyses des évolutions du capitalisme ont pourtant fait le « portrait de l’artiste » en champion de la flexibilité et du travail intermittent (1). Tandis que les ouvrier·ère·s luttent pour l’amélioration des conditions matérielles qui leurs sont imposées, la « critique artiste » réclamerait une autonomie et une liberté créatrices appelées à être généralisées dans tous les secteurs de la société (2). Ce partage strict des revendications politiques entre, d’une part, les demandes d’émancipation, d’extension des libertés individuelles et, d’autre part, celles qui touchent à l’amélioration des conditions matérielles collectives de vie et de travail, a contribué à maintenir dans l’ombre les luttes que nous avons choisi d’exposer. La question du travail dans le domaine artistique y apparaît davantage comme une plateforme où les différentes revendications se rejoignent. Outre les conditions matérielles directement ciblées, cette question ouvre largement sur les problématiques autant féministes que postcoloniales, en soulevant, depuis le début les problèmes des discriminations d’accès et de salaires ou, plus récemment, celui de la division internationale du travail. En mettant ainsi en cause l’ensemble des maillons de la chaîne de l’art, le militantisme de nombreux collectifs participe pleinement d’une histoire de la critique institutionnelle qui continue de s’écrire [...]

(1) Pierre-Michel Menger, Portrait de l’artiste en travailleur. Métamorphoses du capitalisme, Paris, Editions du Seuil, La République des Idées, 2002.
(2) Luc Boltanski, Eve Chiapello, Le nouvel esprit du capitalisme, Paris, Editions Gallimard, 1999.




Ecole Nationale Supérieure d'Art de Bourges

Débute à 18H00
9 rue Edouard-Branly, Bourges


Commenter

Partager :
Facebook
Commentez Art Workers Won’t Kiss Ass And Eat Flowers
Pour poster un tweet, cliquez sur l'oiseau. Gardez le lien vers la page foxoo.
Pour commenter ou répondre, cliquez sur la zone date-heure du tweet.